gambling

Finalement, cette question veut surtout dire, « faut-il acheter seul ou à plusieurs? » 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une SCI ?

SCI familiale : Une société civile immobilière (SCI) familiale permet aux membres d’une même famille d’être propriétaires (dans des proportions différentes ou pas) et de gérer ensemble, un ou plusieurs biens immobiliers, et ce, dans un but non commercial.

Pour faire court, lors d’un achat c’est la SCI qui devient propriétaire du bien…

Même si j’ai parlé de la SCI familiale, vous pouvez tout à fait créer une SCI avec des personnes qui ne sont pas de votre milieu familial. Le principe est le même…

2 personnes suffisent pour cette création. Il suffit de nommer un gérant qui s’occupera des affaires courantes. Pour ce qui est des décisions plus importantes cela se règle lors d’assemblée et selon la majorité fixée par les statuts.

Comment créer la société?

  • Vous pouvez créer rapidement votre SCI (formulaires, statuts, démarches administratives, KBIS) directement sur Internet pour moins de 400e.
  • Vous pouvez passer par votre notaire pour la création de vos statuts et il se chargera de toutes les formalités nécessaires (enregistrement des statuts, publicité légale, inscription au C.F.E Centre de Formalité des Entreprise…) Comptez entre 1500 et 2500e.

Quel mode d’imposition?

Impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés.

Dans le 1er cas (le plus classique)  vous déclarez vos revenus fonciers. Loyers – (intérêts d’emprunts- frais et travaux…)  sur votre feuille de déclaration d’impôts.

Dans le second (pour les pro)vous êtes soumis au régime des entreprises.

Alors que choisir au final, SCI où pas?

Lorsque vous achetez un bien à plusieurs, vous limitez les risques bien évidemment. Vous pouvez par exemple,  palier plus facilement à un impayé ou à des travaux inattendus (cela rassurera votre banquier). Vous pouvez répartir les charges entre vous (réunion de copro, rendez-vous divers, visites locataires, petits soucis courants…)

Par contre, le gérant devra chaque année (Notamment au moment de la déclaration d’impôts.), déclarer les revenus ou déficits fonciers de la SCI, puis répartir ceux-ci  entre chacun des membres de la société ( au prorata des parts détenues par chaque  personne)…

Un petit exemple pour une SCI de 4 personnes

Répartition des parts

Pierre 30% , Sophie 30% , Marc 20% et Nathalie 20% …. Total  100%

1- Déclaration de la SCI

Revenus 6 000e ,  intérêts 1 000e , travaux  500e , charges et taxes    1 500e = Soit un revenu foncier de 3 000e 

La SCI devra s’acquitter de certaines taxes en fonction de cette déclaration.

2- Déclaration individuelle ( ISR Impôts sur le Revenu)

Prenons Pierre

  • Revenus 30% de 6 000e  soit 1 800e
  • Intérêts 30% de  1 000e  soit 300e
  • Travaux 30% de 500e soit 150e
  • Charges et taxes 30% de 1 500esoit 450e
  • Bénéfices ……….. 900e    (soit 30% de 3 000e)

Pierre devra déclarer 900e sur son ISR

Même punition pour les autres membres

  • Pierre (1 800e/300e/150e/450e)   900e
  • Sophie (1 800e/300e/150e/450e)   900e
  • Marc (1 200e/200e/100e/300e)   600e
  • Nathalie (1 200e/200e/100e/300e)   600e

Comprenez que ça représente un peu de travail la gestion d’une SCI au final. Mais bon ce n’est pas insurmontable…

Acheter seul?

Vous êtes le capitaine de votre bateau!

Vous…

  • Prenez les décisions unilatéralement
  • Vous occupez de la gestion
  • Gérez seul votre business de A à Z
  • Réglez les problèmes et êtes proche de votre locataire, banquier, agence.
  • Surveillez ou faites vous même les travaux
  • Etes l’unique responsable juridique
  • Participez aux réunions de copropriété
  • Faites 3 000e de revenus fonciers par an, vous possédez 100% de ces bénéfices.
  • Payez tous les frais et taxes
  • etc etc

Alors Bilan?

Je pense que pour acheter à plusieurs, il faut parfaitement s’entendre avec ses collaborateurs (trices)… Il ne doit y avoir aucune ombre au tableau. Vous répartissez le poids du ou des crédits, ainsi que les charges entre vous. Maintenant, la gestion d’une SCI est plus astreignante, notamment lors de la déclaration des impôts.

En nom propre, vous gérez et êtes responsable de tout, mais vous en retirez la totalité des bénéfices… Le patrimoine créer est le votre dans sa totalité.

Pour terminer cette article, je dirais que si « vous avez les épaules » et un peu de tréso, lancez-vous seul.

Si par contre, vous êtes un peu « ric rac » financièrement, et que vous avez des proches ou amis sur qui vous pouvez compter, parlez leur de votre projet et investissez avec eux..Vous serez plus rassuré et aurez des appuis sûres et pérennes…

En tout cas, prenez le temps d’étudier tous les paramètres, surtout si vous avez l’intention d’acheter plusieurs biens. C’est important de faire le bon choix dès le départ.

En tout état de cause, l’important est de démarrer à un moment ou à un autre !